Foyers améliorés

80% environ des ménages dans le Sahel cuisinent sur les feux de bois ouverts, ce qui contribue à la coupe de bois avec toutes ses conséquences négatives. Les foyers améliorés de newTree consomment moins d’énergie et permettent d’économiser 60% du bois. Un énorme allègement non seulement pour les arbres, mais aussi pour les femmes et le climat

IMG_1888
Le bois comme principale source d’énergie – avec un impact pour l’homme et la nature

Environ 80% des ménages cuisinent sur des foyers à construction ouverte et des feux de bois, et consomment environ 3 tonnes de bois par an. La coupe de bois intense qui en résulte accélère le déclin des forêts et de la fertilité des sols. Les femmes et les enfants passent une grande partie de leur temps à s’approvisionner en bois et sont en plus exposés à la fumée et aux risques de brûlures et d’incendies.

Consommation réduite de bois grâce aux nouveaux foyers améliorés

De par leur construction fermée, les foyers améliorés newTree permettent une réduction de la quantité de bois nécessaire de 60% par rapport aux foyers traditionnels à construction ouverte. Les foyers sont construits par les femmes elles-mêmes et à l’aide de matériaux disponibles localement. La construction est basée sur le même principe de «trois pierres» des foyers traditionnels, ce qui contribue de manière importante à leur acceptation.

Sécurité alimentaire et qualité de vie au lieu de la recherche de bois

Par la réduction des besoins en bois, les femmes et les familles paysannes gagnent du temps qu’ils peuvent investir dans des activités génératrices de revenu telles que la culture de légumes, l’élevage d’animaux ou la transformation des récoltes. La diminution de la fumée et le risque réduit de blessures et d’incendies contribue également à leur santé.

Durabilité grâce à la responsabilité individuelle

La formation des femmes dans la construction de foyers améliorés se fait suivant le schéma boule-de-neige par les employées de nos partenaires locaux, appelées animatrices. Dans chaque village, les animatrices forment d’abord 15 « monitrices endogènes » sélectionnées par leur communauté villageoise. Les monitrices endogènes instruisent ensuite les environ 150 femmes restantes de leur village. Les animatrices accompagnent les femmes d’un village pendant plusieurs années – à partir de la construction des foyers aux conseils de cuisson, les instructions de réparation et la formation en activités génératrices de revenus et l’octroi de microcrédits.

Position des femmes renforcée par des nouvelles sources de revenus

Le travail des monitrices endogènes des villages est rémunéré par des microcrédits. Ceux-ci leur permettent un investissement initial dans une activité génératrice de revenu, telle que l’élevage d’agneau, par exmeple. En plus des crédits, les femmes reçoivent une formation accompagnante pour l’activité choisie. Chaque femme obtient ainsi un crédit d’environ CHF 70 (environ CHF 1000 par an). Le montant du crédit est retourné à la caisse du village une fois l’investissement fait et le revenu réalisé (25% de gain en moyenne), y compris un montant d’intérêt  déterminé par le groupe de femmes (5-10%). Le microcrédit reste dans les villages pendant 4 ans pour permettre à toutes les femmes d’en bénéficier progressivement. Les femmes se soutiennent solidairement pour le remboursement des crédits. Ainsi, le risque est réparti sur l’ensemble du groupe. Le statut social et l’estime de soi des femmes augmentent grâce aux revenus supplémentaires qu’elles peuvent générer.

Protection du climat certifiée

La réduction de la consommation en bois des foyers améliorés mène à une réduction des émissions CO₂, certifiée par Gold Standard fin 2014. Cette réduction d’émissions permet la vente de certificats CO₂ officiels et est source de financement d’un projet avec le Livelihoods Fund. Ce projet porte sur une durée de 10 ans, avec l’objectif de construire 100’000 foyers améliorés dans 30’000 ménages, aux alentours de la station Kongoussi.

En apprendre plus sur les foyers améliorés dans cette video

Résultats:
  • Construction de 88’400 foyers améliorés avec les femmes
  • Economie d’environ 45’000 tonnes de bois par an
  • Certification officielle des foyers améliorés et efficaces en énergie par Gold Standard
  • Octroi de microcrédits d’un total de CHF 45’000.- à environ 650 monitrices endogènes

 

Faire don d’un foyer amélioré

Avec 30 CHF vous permettez à une femme d’équiper sa cuisine de foyers améliorés.

Votre don permet à une femme d’obtenir la formation pour la construction, l’utilisation et le maintien des foyers améliorés efficaces en énergie

Faire un don maintenant

Construction d’un foyer amélioré
Gampela construction des fours 046
Fabrication du mélange de base pour la construction du foyer
construction1_f3pa_print
La construction sur trois pierres respecte les traditions
gampela-construction-des-fours-043
Pierres et marmite sont bordés de la masse de construction
construction4_f3pa_print
Finition propre du foyer
BF_15_FA_Kongoussi_Construction_Animatrice_Women
Le foyer sèche après la coupe de l’ouverture de bois
BF_15_FA_Bangaharia_Cooking
Souvent de véritables oeuvres d’art sont créées
- 60 %

Economies de bois

Économiser du bois avec les foyers efficaces en énergie

Les foyers améliorés consomment 60% moins de bois de chauffe que les foyers traditionnels.

Economie de bois de 1,8 tonnes par an et ménage 
Les foyers améliorés permettent à chaque ménage de baisser la consommation de bois de 3 tonnes à 1.2 tonnes par an.

Comparaison des types de foyer

Foyer traditionnel
Foyer amélioré