Utilisation de fonds

En 2018, CHF 544’981.- ou 86% des fonds reçus ont été affectés aux projets au Burkina Faso et au Bénin, ainsi que les activités en Suisse. CHF 80’000 pouvaient être attribués à la réserve liée aux projets. 

73% des fonds reçus en 2018 ou 398’800 ont été directement dépensés pour les projets au Burkina Faso et au Bénin, y couvrant les salaires, les matériaux et les coûts d’infrastructure. Les 27% restants ont été utilisés en Suisse pour couvrir les frais liés à la collecte de fonds, les relations publiques et l’administration. Ce taux représente une bonne moyenne pour une organisation de notre taille, selon les recommendations de ZEWO.

Les dépenses en Suisse étaient un peu plus élevés que dans le passé, ceci à cause d’une nouvelle attribution des dépenses salariales pour la responsable de projet, qui a repris la responsabilité de la collecte de fonds. Pour la même raison, les dépenses attribués au projet Burkina Faso étaient inférieurs à l’année précedente, celles liées au projet Bénin supérieurs.